EP33 - ILLUSTRATRICE

 

Marylou IllustratriceCaféine_podcast
00:00 / 43:37

Il y a des métiers qui ne s'inventent pas, vous voyez ceux pour lesquels on a tout de suite une attirance et une aisance naturelle. 

Marylou a toujours aimé dessiner, dès le plus jeune âge elle savait qu'elle voulait en faire son métier. 

Après des études dans la célèbre école Esag Penninghen, Marylou trouve son style bien à elle. Il suffit d'aller sur son compte instagram pour comprendre qu'elle aime  particulièrement représenter  le corps féminin, qu'elle trouve être une source d’inspiration perpétuelle.

Je me suis toujours demandé comment se passe concrètement la vie d'une illustratrice, quelles sont les étapes de réalisation d'un dessin et comment elle arrive à trouver de l'inspiration. 

Marylou a accepté de répondre à mes questions, nous parle de son parcours, de la manière dont elle pense et crée ses dessins et nous partage son quotidien à Londres entremêlé de pauses pour se ressourcer. 

 

Je suis très heureuse de commencer cette nouvelle saison avec cet épisode 🤩🎙

 Je vous souhaite une très bonne écoute ⚡️

« Il n'y a aucune limite dans une illustration »

EXTRAITS DE L'ÉPISODE 🎙: 

J'ai étudié à Paris et il y avait beaucoup de cours qui m'intéressait. Surtout ceux du samedi matin, les cours de croquis de nu. J'aimais beaucoup parce qu'il y avait beaucoup de femmes. C'était surtout des modèles féminins et beaucoup de femmes avec des corps différents. J'ai trouvé ça totalement passionnant de les dessiner et de représenter beaucoup de personnalités dans leur façon de se tenir.

 

Et donc, du coup, j'ai trouvé ça vraiment super. Et en fait, quand j'ai commencé à développer mon style illustratif, assez naturellement, je me suis tourné vers la femme parce que c'était quelque chose qui m'intéressait. C'était très naturel de vouloir représenter la femme et le corps féminin et c'est devenu un peu ma signature, mais sans vraiment l'avoir cherché.

Quel est ton processus de création d'un dessin ? 

 

Je dessine toujours sur sur papier. D'abord, je fais une esquisse, mais très, très brouillon qui, pour plein de personnes, représenterait rien du tout. C'est vraiment un petit crayonné, très bref. Ça me permet juste de me mettre d'accord sur la composition et sur l'élément principal de l'illustration. Et puis ensuite, je fais une version  plus clean, mais sur papier, parce que je vais faire un original ou alors sur un skate ou quoi que ce soit.

 

Si c'est pour une illustration digitale, je fais une version accrochée sur mon iPad. Et puis je fais la mise en couleurs. Mais le plus gros travail, c'est le croquis.

Qu'est ce que tu aimes le plus aujourd'hui dans ton quotidien d'illustratrice ? 

 

J'adore travailler avec ma boutique en ligne. Ça me plait beaucoup de prévoir toutes les commandes et tout de mettre des nouvelles choses sur mon site. Et de penser à des nouveaux produits, à de nouvelles figurines, des nouvelles impressions, des nouveaux trucs que je pourrais faire, des nouveaux médiums. C'est vraiment ce qui me plaît le plus parce que j'ai réalisé qu'on pouvait faire plein de trucs avec des illustrations.

Tu n'es pas du tout obligé de rester dans un format fixe digital, ou alors juste une impression. Tu peux faire pleins de choses et donc réfléchir à ça et voir un peu ce que ce peut tu peux en faire dans le futur, ça me motive vraiment.

 

Il n'y a pas de limite. Même dans une expo, j'ai fait, une fresque et les murs étaient était immenses. Je n'avais pas du tout réalisé et c'était la première fois que je faisais quelque chose d'aussi grand. Je me suis retrouvé à faire un truc immense de six mètres de long et j'ai trouvé ça top, je n'aurais jamais pensé que je pouvais le faire. Donc, on peut facilement sortir de notre zone de confort, réussir et s'amuser.

Pour en savoir plus sur Marylou: 

👉  Son site:  https://maryloufaure.com/

👉  Son compte Instagram : @maryloufaure

Vous pouvez également nous retrouver sur:

👉 Instagram

👉 Facebook

👉 Linkedin

Et sur votre plateforme de podcasts préférée: Spotify, Apple Podcasts, Google Podcasts, Deezer, Castbox, Eeko Podcast